Patine d’une malle

Patiner une malle nécessite un travail soigné. Il faut ôter proprement la toile de jute qui la recouvre, supprimer la colle qui reste sur les planchettes de bois, restaurer ces planchettes qui souvent sont brutes puisqu’elles étaient destinées à être recouverte de la fameuse toile de jute, et mettre en valeur, lors de la pose des couleurs et de la patine, les parties métalliques et les parties bois. N’oubliez pas de différencier les couches d’impression pour les parties métalliques et les parties bois, elles ne peuvent pas être les même ! Pour l’intérieur, qui est le plus souvent, recouvert de papier de tapisserie très sale : suppression du papier, nettoyage de la colle, et pose et protection d’une couleur de fond. Ainsi, votre malle reprend vie et peut être intégrée à votre intérieur. Tout cela peut s’apprendre lors d’un stage de patine à l’Atelier Garance.