relooking de meubles

Ouvrir son atelier de rénovation de meubles

321 Vues

Le 18 septembre 2020, Sophie Rostaing quittait l’Atelier Garance, avec la Certification de Peintre sur mobilier https://www.isabelle-garance.com/atelier-garance-agrandissement/

Inscrite depuis à la CMA PACA en tant qu’Artisan d’Art, l’ouverture de son atelier/boutique So Creativ’ 230, avenue Georges Clémenceau à Carpentras (84) l’a beaucoup occupée. Ce local, elle l’a entièrement restauré, aménagé avec beaucoup de goût ! Le coin boutique est attrayant car on y trouve des meubles déjà rénovés, patinés, décorés. Beaucoup d’échantillons plus beaux les uns que les autres ornent les murs, invitant les clients à regarder quantité de décors spécifiques au mobilier. Ils découvrent, incrédules, la quantité de techniques mise au service de leur mobilier par Sophie, techniques dont ils ignoraient l’existence avant de pénétrer dans ce lieu magique ! Et les voilà se prenant à rêver, à imaginer leur nouvel intérieur. A l’arrière, l’atelier, spacieux, parfaitement organisé, efficace. La pièce où les meubles seront remis à nu, afin d’être traités, restaurés et celle où ils seront peints, patinés, décorés, texturés avec talent par Sophie. Aucun produit, aucun outil ne manque.

Cette inauguration intervient durant la semaine européenne du développement durable (du 26 septembre au 8 octobre 2021) organisée par le Ministère de la Transition Ecologique qui ne suggère pas moins de 17 objectifs pour transformer notre monde. L’activité de Peintre sur mobilier s’inscrit dans l’objectif n° 12 : « Consommation et production durables » et l’objectif n° 15 : « Forêts, désertification et biodiversité ».

Restaurer un meuble existant plutôt que de le jeter et d’en acheter un neuf fait partie de ces fameux « gestes » que nous pouvons faire pour modifier notre mode de consommation. La transformation, la renaissance d’un meuble existant, une couleur, un décor sur commande dont on a demandé la réalisation à l’Artisan d’Art qui est au bout de la rue ou dans le village d’à côté : N’est-ce pas merveilleux ? Plutôt que l’achat anonyme d’un meuble fabriqué industriellement à des milliers d’exemplaires par un grand groupe qui a sans aucun doute rasé des forêts entières quelque part sur la planète pour les produire… Oui mais ça, c’était AVANT !