Les rayures

Pas évident de faire des rayures sur un meuble, n’est-ce-pas ? Vous serez déçus par le scotch car il vous imposera sa largeur, créera une épaisseur, et, une fois ôté, vous constaterez le manque de netteté du trait. Rien de vaut le travail à main levée ! En décembre, j’ai appris à Florence pendant son stage de patine comment travailler de cette façon et je dois dire qu’elle a parfaitement réalisé cet élégant petit meuble alors qu’elle pensait ne pas y arriver ! Biensûr, il faut tracer son trait au crayon auparavant, avoir le bon pinceau, positionner sa main comme je le conseille et se lancer ! Faites des essais préalables, biensûr, sur des planchettes, et lorsque vous serez au point, vous serez enfin libre de la largeur de vos rayures, libre de les faire onduler si tel est votre bon plaisir. La dextérité vient avec le temps, mais être libéré du scotch, ce n’est pas rien !!