dscn4821_400

Agnès ou la belle histoire d´une restauration

Cette table de toilette a nécessité des heures de restauration et Agnès a été très largement récompensée de sa patience d’ange ! vous pouvez voir, dans la galerie photos des stagiaires l’état de ce meuble « avant ». Agnès, en stage de patine sur meuble pour 5 semaines, l’a bien entendu décapé et traité contre les vers. C’est après cette opération que l’on peut réellement faire le point sur tout ce qui ne va pas : Les petits pieds boules étaient manquants, le placage de loupe à l’intérieur était décolé ou manquant sur le pourtour, il y avait des cloques de plaquage en extérieur aussi, un vilain bout de contreplaqué pas d’équerre du tout remplaçait la glace d’origine. Il fallait faire disparaître la marqueterie autour du tiroir pour qu’elle ne réapparaisse pas après la patine. La reconstitution du plaquage en résine, le maquillage, l’imitation de la loupe, le lissage, la fixation de pieds, la calligraphie, toutes ces techniques ont enrichi d’autant le stage de patine sur bois d’Agnès. Elle a eu le temps de restaurer et de patiner des persiennes niçoises que nous avons montées en paravent, une jolie petite table en patine « métal », une belle tête d’ange en faux porphyre, ainsi qu’un travail de nuancier, couleurs et patines, sur les gris colorés du XVIIIème siècle qu’elle aime tant. De ravissants souvenirs qu’elle ramènera à Versailles à la fin de son stage et la capacité désormais de transformer les autres meubles de sa maison. Bravo Agnès !