dscn5218_400

Alain ou l´extreme élégance

Heureuse surprise de découvrir un individu de sexe masculin aussi doué ! Ne nous racontons pas d’histoire, c’est essentiellement les femmes qui se tournent vers les stages de patine sur bois . Les femmes ont la patience, la délicatesse, le goût inné des tons… et bien, voici l’exception qui confirme la règle ! Alain a été émerveillé, tout d’abord, au début de sa formation de patine sur meubles par la restauration, la transformation : normal, pour un mec, me suis-je dit ! mais les couleurs, les patines et même les décors l’ont tout autant passionné ! Je vous suggère d’aller voir son travail dans la galerie photos des stagiaires : fabrication d’un plateau manquant, suppression d’un marbre, reconstitution de pieds cassés et rognés par les xylophages, patine diverses et variés, XVIIIème siècle, contemporaines, décor stylisé ombres et lumières Empire… etc… vous serez impressionnés !  Ses échantillons sont superbes. Je fais toujours réaliser, en plus de leurs meubles, ces échantillons (photo en-haut)) à mes stagiaires afin qu’ils puissent répondre, dès la fin de leur formation, à toute demande de devis et montrer une partie de leur création. Cela vaut toutes les cartes de visites ! Et ce n’est pas parcequ’on est en train de chercher un local pour s’installer, que l’on ne peut pas faire un devis ou réaliser un travail à domicile, et ainsi, déjà gagner sa vie d’ auto-entrepreneur. Sa gaité et son humour seront un atout supplémentaire. Cher Alain, tous mes voeux de réussite vous accompagnent.